Union SG – KVC Westerlo : Interviews

Un poste inhabituel pour Mathias Fixelles face à Westerlo: « On a reçu beaucoup de coups en début de première mi-temps, mais on a tenu bon, car on est resté calme et on a su garder la tête froide. Je suis fier du mental de l’équipe, vu qu’on est resté soudé, et qu’on a joué en groupe, tous ensemble. Je pense qu’on méritait mieux étant donné qu’il y a eu des buts valables qui nous été refusés. J’ai joué à un poste inhabituel pour moi, mais le coach m’a demandé d’évoluer à cette place, ce que j’ai évidemment accepté. J’ai toujours été un joueur polyvalent et j’ai quasiment joué à toutes les positons. J’ai d’ailleurs commencé la saison dernière en tant qu’attaquant de pointe, et maintenant il ne manque plus que je joue au poste de gardien (rire). »

  

Une parfaite conclusion de l’année 2020 pour notre capitaine, Teddy Teuma « Cette victoire fait beaucoup de bien au classement, mais pour le moral aussi avant les fêtes et une trêve hivernale qui arrive au bon moment. La conclusion d’un bon premier tour. Ceci dit, rien n’est fait. Le championnat est difficile, on reste constant, mais on reprend dans un mois avec de gros déplacements. Ce match, on l’a eu au mental, comme depuis quelques semaines, et ça nous permet d’évoluer. On a acquis une vraie force mentale, par rapport au début de saison ou même l’année dernière. Çe qui a fait la différence au bon moment, c’est d’avoir un groupe solidaire et mature. C’est important maintenant que tous le monde récupère et se ressource. On exerce un métier magnifique, mais se soigner et voir la famille c’est important et puis ça fait du bien aussi. On a la volonté de revenir en force! »


Felice Mazzù, un entraineur heureux « On ne peut qu’être satisfait, lorsqu’on gagne par 4-1 contre un concurrent direct… Comprenons-nous quand je dis 4-1, parce qu’il y a eu des décisions arbitrales qui ont fait que le score n’est que 2-1. C’est comme ça, on est humain : on fait tous des erreurs et on doit faire avec. Mais ce qui est vraiment satisfaisant c’est cette envie, cette mentalité. En effet, la mentalité est là, le cœur est là…et pour moi le football c’est la tête et le cœur avant les pieds. Le groupe a vraiment cette grosse envie, et c’est ce qui me satisfait le plus depuis que je suis à l’Union. Les deux semaines vont faire du bien je pense, pour se ressourcer parce que, l’air de rien, une fatigue mentale s’installe petit à petit, et cette trêve est l’occasion de revenir en forme pour la suite de la saison. »