Union SG – KRC Genk : Interviews

Loïc Lapoussin a malmené Genk.
« On savait que le match serait compliqué et qu’il se jouerait sur des détails. Contre Genk ou ce genre d’équipes au sommet, on doit s’attendre qu’ils prennent le dessus par moments. On a cependant gardé notre sang froid, on est resté solide et appliqué et encore empocher la victoire. Toute l’équipe s’est bien battue et la victoire est méritée. Ça fait plaisir de marquer à un tel moment, on voit toute la cohésion du groupe dans ces moments-là. »

Le but victorieux venait d’un ancien genkois, Dante Vanzeir.
« Ce n’était pas le moment de trop réfléchir ou de perdre sa concentration. J’avais entendu que dès que le penalty serait tiré, la fin du match allait être sifflée donc je choisi mon coin, je ne me pose pas de questions, je m’élance et elle va au fond… Evidemment, on peut toujours le rater mais j’étais en confiance. Gagner de cette manière dans les dernières minutes procure un sentiment indescriptible et on le voit aux réactions du banc et de mes coéquipiers. Après, la victoire est méritée. Certes, Genk avait la possession, mais nous avions les plus belles occasions. »

En un mot pour notre coach Felice Mazzu.
« Je vais vous résumer tout le match en un mot : le groupe ! Ils ont encore sorti une belle prestation. Le but annulé est déjà très limité, mais même après l’égalisation, même après le but annulé, ils donnent tout ce qu’ils ont… ce groupe est fou, ce groupe est extraordinaire et ils le prouvent chaque semaine. On était bien dans l’organisation et si on réussit à sortir au bon moment. C’est grâce à notre maturité et expérience qu’on engrange chaque semaine. »