L’avant-match : Felice Mazzù

Après la courte défaite à Seraing et la plantureuse victoire devant le Lierse, un nouveau défi attend les ouailles de Felice Mazzu avec un déplacement à Lommel dont l’équipe a pris du poids et de l’ambition…

« Ce n’est clairement plus le Lommel de début de saison ! Là aussi, c’est un gros projet qui se met en place. Comme je le dis toujours, il faut respecter l’adversaire. Il vient de subir une défaite de toute justesse après 4 matches à 10 points. Et ça devient un concurrent potentiel. J’ajouterais que cette équipe pratique désormais un beau et solide football, avec plusieurs joueurs ayant déjà individuellement le niveau de D1A. »

L’Union doit donc se méfier… mais sans crainte excessive.

« Nous n’avons peur de personne et c’est un message que je répète également aux joueurs chaque semaine. Nous devons penser à nous et à la qualité de notre groupe, et surtout ne pas voir trop loin, sinon chaque semaine il y aura quelque chose à redire. Ne pas se projeter car selon moi, les choses ne se décanteront pas avant fin janvier ou début février. Tout le monde connaît les ambitions de l’Union et travaillons dans la sérénité en restant essentiellement concentré sur chaque match qui se présente… Et il en reste beaucoup !»

Question effectif, notre le ciel s’éclaircit au dessus du centre d’entrainement.

« Oui, les dernières semaines étaient moins évidentes avec beaucoup d’absents, surtout dans le secteur défensif. En dehors d’Anas Hamzaoui, Nik Lorbek et d’Ismaël Kandouss, rien de fâcheux à signaler » conclut notre coach.