Communiqué officiel : Stade Joseph Marien !

La commune de Saint-Gilles a obtenu le permis en
vue du réaménagement du stade Marien

 

 

Pour
rappel, suite à une révision des normes de l’Union belge a rendu nécessaire des
travaux de mise en conformité du stade Marien. Dans l’attente de ce chantier,
l’Union Saint-Gilloise a obtenu auprès de la Ville de Bruxelles de pouvoir
occuper le stade Roi Baudoin. Mais il ne fait aucun doute que les supporters
ont hâte de voir leur mythique club bruxellois retrouver son stade
historique. En effet, l’Union Saint-Gilloise, qui a récemment fêté ses 120
ans, occupe le site du stade Marien depuis bientôt 100 ans ! L’Union
Saint-Gilloise c’est surtout un engouement populaire qui existe depuis plus
d’un siècle. 

 

Parmi les
premiers de la capitale, le club a été créé en 1897 et jouait ses matchs sur
une plaine devenue aujourd’hui la Place Van Meenen! Dès le début du 20ème,
l’Union a intégré le top du football belge. Joseph Marien, qui a donné son
nom au stade, comprend très vite que, pour rester en haut de l’affiche, l’Union
doit disposer d’infrastructures sportives dignes de ce nom et quitter les
installations de la rue de Forest. Il conclut un accord avec la Donation royale
portant sur un terrain de 2,5 hectares situé dans le parc Duden. Le premier
stade est inauguré le 14 septembre 1919. Rapidement, des travaux
d’agrandissement sont exécutés et, en 1926, le stade se dote d’une façade Art
Déco de plus de 100 mètres, qui porte les signatures d’Albert Callewaert et
d’Oscar De Clerck. 

 

Si l’Union est un fleuron de l’histoire sportive, le club est aussi
inscrit dans le folklore de la région, en veut pour preuve la célèbre pièce
de Bossemans et Coppenolle. « Il nous semblait nécessaire
d’assurer la survie de l’Union et surtout d’assurer la pérennité du site du
stade Marien » souligne le Bourgmestre de la commune de Saint-Gilles,
Charles Picqué, « ce n’est pas seulement l’avenir du club qui est
intrinsèquement lié à l’avenir du stade, c’est également l’avenir de l’Ecole
des Jeunes de l’Union saint-gilloise. » précise-t-il. En effet, le club de
l’Union Saint-Gilloise, c’est une école des jeunes qui accueille chaque année
plus de 400 jeunes.

 

Ce
projet, issu d’une association en CERAU et Delens, pour un montant de 4,2
millions, a été pensé et sera conçu afin de respecter le cadre historique et
classé du site, tout se conformant aux normes de la D1. Le stade est, en effet,
situé dans l’écrin du parc Duden. Le projet permettra également de créer des
nouveaux sanitaires, des locaux pour la police et les services de secours,
etc. 

 

Outre le
financement de la commune, titulaire du droit de superficie pour le stade, ce
projet fait l’objet d’un soutien financier important de la Région bruxelloise
pour 2,4 millions et d’un soutien de la Donation Royale, propriétaire du
site. Le chantier devrait commencer début février.